MOUVEMENT NKUL BETI
Mobilisation
DOSSIER : 2012 fut une année entièrement dédiée au FIE. La première édition de ce forum est reportée en 2014
Source, auteur, copyright
© Maurice Ze
Le Mouvement Nkul Beti vous souhaite Bonnes fêtes de fin d'année. Que l’année 2013 soit porteuse de bonheur et de réussite à tous les amis de notre mouvement. C’est un grand privilège de se salir les mains pour les autres ! En ces temps de fêtes, salissez-vous donc les mains pour aider ceux qui souffrent ou donner à manger à ceux qui en ont besoin.
     Date de publication: 22-12-2012   15:46:38
Chers amis du Mouvement Nkul Beti, pour la quatrième fois consécutive je rédige un message pour clôturer les travaux d’une année. Ces messages de fin d’année constituent déjà en elles une tradition et montrent en même temps le sérieux de notre travail.

En 2013 le Mouvement Nkul Beti fêtera sa cinquième année d’existence. En effet, nous avons fixé l’année 2009 comme date officielle du lancement de MNB bien que 2008 soit vraiment l’année où l’idée d’un mouvement libre commence à se dessiner dans nos esprits et à travers de petits actes. Quatre ans d’activités intenses peuvent nous rendre soucieux dans la mesure où nous n’évoluons pas comme on l’aurait souhaité. Mais je crois personnellement qu’une grande mission fera toujours face à de grandes difficultés. C’est donc une question de patience.

Comment situer le Mouvement Nkul Beti par rapport au temps et à son évolution est une question réelle qu’il faut toujours évoquer afin de ne pas perdre de vue la motivation primaire de ce mouvement. Nous devons essentiellement retenir que MNB s’appuie sur le modernisme, le progrès et sensibilise le monde Ekang pour les innovations sociales, la créativité, la compétence, l’excellence, la perfection, la technologie, la communication, l’organisation, la promotion des individus, l’entreprenariat, l’impact des réseaux des sociaux sur le développement en Afrique, la détermination, la croyance en soi etc. Aujourd’hui, MNB ne sert pas seulement les Ekang mais aussi le reste des peuples africains.
2012 fut une année entièrement dédiée au FIE. La première édition de ce forum est reportée en 2014
Le Mouvement Nkul Beti vous souhaite Bonnes fêtes de fin d'année. Que l’année 2013 soit porteuse de bonheur et de réussite à tous les amis de notre mouvement. C’est un grand privilège de se salir les mains pour les autres ! En ces...
MNB : pionnier du rassemblement
La tenue de la première édition du FIE est repoussée en 2014
Comprendre la pensée du FIE
Les résultats atteints son respectables mais pas suffisants
Recadrer les réalisations du Mouvement Nkul Beti
La nouvelle approche
La grande richesse de la mobilisation
The Independent

Le Mouvement Nkul Beti avec son nouveau logo
   Commentaires
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
Autres Liens Internet
1.  Télécharger cet article
MENTIONS, COPYRIGHTS
© Maurice Ze
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
Le peuple ekang
Le peuple ekang se retrouve aujourd’hui au Cameroun, au Gabon, en Guinée Equatoriale, au Congo, à Sao-Tomé et Principe, en Angola et dans la diaspora. « On parle d’environ 12 à 14 millions d’hommes et de femmes unis par une histoire, un parlé différent d’une langue la nuance est nécessaire ici, une cuisine, des us et coutumes qui leur sont propres et les différentient des autres peuples bantou. »
TOP VIDEO
Récit Mvett ALUM NDONG MINKO du maître-conteur MVOMO EKO BIKORO
NOS PARTENAIRES