Accueil    
               
L’artiste camerounais François Essindi voudrait rencontrer le président de la république
Armé le plus souvent d' instruments hérités de ses ancêtres Ekang, l'homme de Cultures s'abandonne à l'énergie des sons, des mots. La musique au corps, il laisse vibrer, danser en lui, Rythmes, Vibrations, sensations... ...
Mbathio Beye, élue première Miss Black France
Mbathio Beye, une étudiante sénégalaise de 21 ans, de Paris, préparant un master de stratégie marketing, est devenue samedi soir Miss Black France 2012...
Le klaxon, 3ème langue officielle au Cameroun!
La prolifération de des quatre roues jaunes entendez "Taxis" dans nos cités a entraîné l'apprentissage d'une nouvelle langue au Cameroun, langue très vite adoptée, apprise et consolidée par tous les usagers de la route: et tous s'y collent! ...
Rencontre avec Diane Assoumou, fondatrice de Baobab City
Jeune Gabonaise vivant en France, elle a décidé de s'investir dans l'e-commerce ethnique...
Audrey Tcheuméo: Championne du monde de judo!
Retour sur l’impressionnant parcours de la jeune athlète franco-camerounaise. Née le 20 avril 1990 à Bondy en Seine-Saint-Denis en France, Audrey Tcheuméo développe très tôt une passion débordante pour le sport....
Ne ratez pas Simon Messanga le 25 mai à partir de 19.30H à l’institut français Yaoundé. Il présentera son nouvel Album.
Zanzibar n'est pas mort
Solitude Ogusta
REGINE PIERI « COMME TOI » NOUVEAUTE ZOUCK 2012
L’artiste musicienne Régine Pieri devient la première ambassadrice du Forum International Ekang
Régine Pieri: Je souhaite de tout mon cœur que cette manifestation internationale soit une grande réussite et que cette grande aventure ne s'arrête pas là et soit renouvelée le plus souvent possible dans les pays de culture Ekang. A bientôt! n'oubliez pas de réserver votre semaine en 2013 pour cet inoubliable forum. Nous comptons sur votre présence la plus nombreuse possible.
Lire la suite...
JP Melody: Parlez-nous de votre nouvel album APPALOUZA…
BCP DE PERSONNES VEULENT SAVOIR CE QUE VEUT DIRE APPALOUZA QUI EST LE TITRE DE MON NOUVEL ALBUM.

D'abord, je suis un passionné de l'équitation et j'ai découvert une race de chevaux qu'on appelle L'APPALOOSA. Des chevaux très gentils qui ont l'air de se respecter les uns les autres et de s'aimer.

J’ai donc imaginé un Monde où les gens vivaient en harmonie sans haine ni jalousie. C'est donc ce Monde merveilleux que j'appelle APPALOUZA.
Ce que nous vivons aujourd'hui est épouvantable! Certaines personnes prennent plaisir à faire gratuitement du mal aux autres! Chez nous les gens n'aiment pas l'évolution. Dès qu'une personne arrive à réussir dans son domaine, cette réussite est toujours liée à quelque chose DE NÉGATIF selon eux. QUAND TU DONNES PLUSIEURS FOIS À MANGER À QUELQU'UN, IL COMMENCERA À AVOIR LES YEUX PLUS GROS QUE LE VENTRE. LE JOUR OÙ TU NE DONNERAS PLUS, IL PARLERA DE TOI EN MAL PARTOUT. J'aimerais préciser que ma chanson ne me concerne pas directement mais plutôt une maladie qui mine notre société. APPALOUZA comporte 6titres: LES ONT DIT, DIS MOI, ELLES SONT BELLES, MATERIEL DE TORTURE, LES HOMMES, ET DU BLA BLA.

Lire la suite...
Yannick Noah: Les français l’aiment toujours tant
Le chanteur est pour la septième fois consécutive, la personnalité préférée des français

Comme chaque année, le classement des personnalités préférées des français publié par le Journal Du Dimanche (JDD) est disponible et, comme il fallait s’y attendre, fait son ramdam. Une fois de plus, pas de grands changements à la tête du tableau. C'est l'ancien tennisman et chanteur Yannick Noah qui occupe une nouvelle fois le haut du podium, ce pour la neuvième fois et septième consécutive. Il est suivi par le footballeur Zinédine Zidane et par la comédienne Mimie Mathy. L’académicienne Simone Weil réalise l’une des plus belles progressions au classement, partant de la 21ème à la 4ème place. Dans le JDD, Marie-Claire Noah, la maman de Yannick explique ce qui, selon elle, permet à son fils de séduire autant le cœur des Français : « La première fois, on n’y croit pas. Puis on s’aperçoit que Yannick devient le symbole d’une certaine France, qui va au-delà du sport et de la chanson. C’est ce qui me rend le plus fière : sa façon de rassembler et de rapprocher les gens, avec tout ce qu’il a de différent. Il parle avec ses tripes, sans calcul, je crois qu’on le lui reconnaît. Même s’il peut lui arriver de manquer de pertinence ».

Lire la suite...
Sandy Guch
Sandy Guch, artiste musicienne auteur compositeur d'origine Camerounaise résidant en France est née entre les fleuves au fond de la vaste forêt équatoriale, du sud à Bengbis, dans le département du Dja et Lobo. Se découvre le talent et une passion d'artiste en 1995, où elle évolue à travers dans plusieurs chorales et danseuse, dans divers groupes traditionnels.

C'est finalement en 2007 qu'elle offre sur le marché, discographique camerounaise sa première galette musicale ayant pour titre: Meyeme Ne seng (je suis calée). Elle se révèle par la suite au publique Camerounais, influencée par un style de musique aux sonorités folkloriques ambiantes dénommé l'ETHNO-BIKUTSI. Sandy Guch évoque dans cet album de 07 titres, le partage, l'amour, la maternité, et j'en passe.

Après un passage dans l'ombre, elle décide de s'installer en France.

Lire la suite...
Marcel Zang, un ovni du théâtre français

Après des années de travail acharné, Marcel Zang, dramaturge franco-camerounais, réussit enfin à se faire une place au soleil, avec Mon Général, une pièce qui suscite le débat
Martin Mbarga Nguélé Un révolutionnaire au service de la nation

Comme le soleil a pour manteau la lumière, le DGSN a pour tunique la compétence. Il ne faut pas avoir peur de le souligner, Mbarga Nguélé a réussi à redorer le blason de la police nationale. Comment un cadre de son envergure a pu être tiré de sa retraite dorée, pour se retrouver au devant de la scène alors que son âge ne le prédisposait plus à l’exercice des fonctions de prestige ?
Dérangeant J. Rémy Ngono

Considéré comme faisant partie du mauvais grain de la presse camerounaise lorsqu’il était le chef de chaîne de Radio Tiemeni Siantou à Yaoundé, le polémiste de 43 ans a pris sa revanche à Paris, où il est chroniqueur pour les radios françaises Rtl et Rfi. Il envisage de rentrer au Cameroun pour mener la révolution.
Atangana Nsoé: Un des jeunes loups de la présidentielle

Le regard franc et la verve bien sentie, voici le portrait de celui qui veut être président et rien d’autre.
Malgré le fait qu’il se réclame chrétien, il n’affiche jamais son prénom biblique Simon Pierre. Il le dit, mon nom de marque c’est Atangana Nsoé. À 46 ans il a tout du citoyen ordinaire.
Mgr Joseph Befe Ateba nommé à la tête du conseil national de la communication

Près d’un an après le décès de l’ ancien président, Félix Sabal Lecco, en octobre 2010, Mgr. Joseph Befe Ateba, évêque de l’Eglise catholique du diocèse de Kribi, ville balnéaire du Sud du pays, a été nommé le 8 juillet dernier par le président de la République Paul Biya à la tête du Conseil national de la communication (CNC).
En quoi consiste votre travail en ce moment ?
En ce moment, je réponds à toutes les sollicitations internationales possibles, pour donner mon regard sur ce monde en manque d’humanité (effet pervers du capitalisme !). Parce qu’on ne peut pas continuer à parler de conventions internationales, telles que la déclaration universelle des droit de l’homme de l’ONU ou la protection des travailleurs migrants ainsi que leurs familles : toutes ces déclarations internationales et bien d’autres encore, disent défendre l’égalité des individus mais soutiennent le contraire en prenant des positions laissant à penser qu’il y ait des races, des civilisations, des cultures etc., dont certaines seraient évidemment supérieures aux autres…
Lire la suite...
Lady Ponce: Comment vivez-vous votre succès ?
Je le vis grâce à des personnes qui m’entourent et tant pis pour les jaloux. Ma famille, ma belle-famille et mes vrais amis me supportent dans ce que je fais. Le succès apporte trop de problèmes. Les gens qui nous jalousent sont ceux qui n’ont jamais eu du succès. Ces gens qui prétendent être des artistes inventent des choses pour salir votre image. Après l’album «Bombe atomique », beaucoup sont venus vers moi pour lutter pour le bien de la culture camerounaise. Je croyais que c’était avec bon cœur. Or, ils venaient pour m’atteindre. Cette situation se vit surtout au milieu des femmes. Ce sont des personnes qui vivent avec une haine, une méchanceté et avec la frustration de n’avoir pas connu la réussite
Lire la suite...
Vous mener un combat public qui ne suscite pas seulement de l’admiration mais aussi vous êtes « ciblé » par les « non-démocrates » africains, la FranceAfrique et autres. Alors pourquoi avez-vous choisi de mener ce combat inégal ?
Je ne suis donc pas un adepte du populisme scientifique qui consiste à poursuivre ce que dit la majorité des Africains très souvent englués dans des stéréotypes construits au fil du temps... je ne peux me battre pour la démocratie et défendre Kadhafi qui a déjà fait plus de quarante ans au pouvoir sans être élu par le peuple libyen. Je ne peux défendre la démocratie et être pour un candidat qui refuse les résultats d’un vote, procédure de choix démocratique.
Lire la suite...
Clarisse dites-nous, a Bertoua, c’est le gouverneur de l’Est qui vous a «faroté» comme on dit chez nous ou alors vous avez «faroté» le gouverneur?
Non! C’est le Gouverneur qui m’a «faroté» (Faroté signifie donner de l’argent ndlr) cette fois-ci! Enfin, cela m’a fait du bien d’être «farotée» au point où je n’arrivais même pas à compter tout cet argent. Cela faisait beaucoup… Je remercie infiniment toute la population de Bertoua, son excellence le Gouverneur Lele L’afrique pour l’accueil et tout ce bon temps passé dans la ville de Bertoua.
Lire la suite...
MACANGE, Puis-je affirmer que le leadership ekang au Cameroun ne pourra pas s’en passer du leadership féminin ? Et pourquoi ?
La sagesse et l’intelligence ne sont pas l’apanage d’un genre : les filles et les fils ekang doivent marcher ensemble, main dans la main, pour un leadership efficient et efficace : une main de fer adoucie par le gant de velours !
Lire la suite...
Majoie Ayi, Que signifie Ebamba?
Ebamba veut dire la prostitution en langue Mvele, une variété du beti parlée au Centre et au Sud du Cameroun. Si on est une femme, on va avec tout le monde. Moi ma prostitution, c’est dans la musique : au moindre son de musique, quelque soit l’instrument, je démarre au quart de tour
Lire la suite...
Louis Tobie Mbida, J’ai attendu que se calme le tintamarre d’Ebolowa pour m’adresser à Messieurs Belinga Eboutou, Fame Ndongo et autres
Mes questions sont simples et directes : en octroyant le titre de « Nnom Ngui » au président Paul Biya de qui ont-ils reçu ce pouvoir ? Dans l’ordre des choses Beti à quoi correspond le titre de « Nnom Ngui » ? Ont-il le droit de créer de nouveaux titres ? Sont ils devenus les grands maîtres et autres grands prêtres des rituels Betis ? Confondent - les sectes et autres confréries secrètes venues d’occident aux rituels ancestraux immuables et permanents issus de notre passé commun ?
Lire la suite...
Célestin Nkou Nkou, mon auto description se complique. Ni savant ni ignorant. Je balance entre le futur et le présent, avec un penchant beaucoup plus futuriste
Je ne me réfère sur le passé que pour y puiser mes expériences, ou alors pour corriger mon parcours plein de maladresses, grâce aux leçons tirées de mes échecs antérieurs. La durée de mon séjour sur terre étant un secret du Créateur pour moi, j'ai comme un sentiment d'urgence continuelle, à savoir : qu'il faut faire vite et bien, mais sans précipitation, toujours bien à chaque geste, chaque parole, chaque acte, à chaque instant. Je dois toujours arriver à l'heure, ou mieux, en avance. Sans ambitions démesurées, je me surprends parfois à rêver.
Lire la suite...
Thierry Amougou, la liberté d’expression est développée au Cameroun dans une politique qui consiste à dire courez toujours, parlez toujours ça vous défoule mais ça ne change rien tant que ça évite l’explosion de la marmite
Au Cameroun, l’opposition est appâtée par « la mangeoire nationale » et participe au pouvoir en devenant son envers en fondant ainsi sa légitimité. Cela désamorce la fronde du peuple car il ne voit pas de figure crédible dans ceux qui disent s’opposer, étant donné qu’ils ne le font que le temps que dure ce que les économistes appellent leur chômage frictionnel. C’est à dire, le moment qui s’écoule entre le temps où ils critiquent le pouvoir, et celui où ils deviennent, grâce à leur capacité de nuisance, un des membres de « la mangeoire nationale ».
Lire la suite...
Charles Ateba Eyene au comice d’Ebolowa, Mais les promesses du président Biya ont comblé les attentes à 90%
C’est d’ailleurs à juste titre que lui et son épouse ont eu droit aux distinctions traditionnelles les plus élevées de notre terroir. L’homme du sud n’est pas un menteur. Ce qui s’est passé entre le président et ses frères du sud, s’écrit en lettres d’or, dans le registre du vrai et de l’éternité. C’est vrai que le président Biya a donné pendant près de 28 ans, l’image d’un chef qui n’est pas attaché à sa famille nucléaire, mais au pays tout entier. Il y a donc un temps pour toute chose
Lire la suite...
Louis Tobie Mbida, Au PDC nous ne le souhaitons pas mais tout porte à croire que le Cameroun s’achemine vers un affrontement violent parce que le dialogue n’existe pas.
Les hommes qui mettent des décennies au pouvoir développent un sentiment de puissance absolue, d’impunité totale et d’omniscience supérieure qui les pousse fatalement vers de graves erreurs de jugement. Ils sont incapables de faire des analyses justes et saines devant des situations pourtant évidentes pour des observateurs objectifs.
Lire la suite...
Louis Tobie MBIDA, Le Cameroun, le lit du tribalisme
Je le dis ici pour le déplorer : aujourd’hui en 2010 si on lâchait pour une seule nuit, enfermés au stade omnisport de Yaoundé, toutes lumières éteintes, les bamilékés et les betis, sans caméras, munis chacun d’une machette, je doute fort qu’on en retrouve un seul survivant le lendemain matin.
Lire la suite...
Lady Ponce, Dans la chanson « Ma Vie A Moi », Lady ponce déshabillée par les militaires est-ce vrai ?
Non, ce n’est pas vrai. C’est même pour çà que je le chante dans cet album. Dans « Ma vie à moi », c’est une façon de faire appel aux dirigeants et à tous ces gens qui ouvrent des maisons de communication au Cameroun qui sont du n’importe quoi, où on laisse des animateurs véreux dire des fausses informations. C’est aussi dû au fait que nous sommes dans un pays où il y a beaucoup de merde
Lire la suite...
Vincent Fouda, Le Comice agro-pastoral ou la fête de l’échec d’un système ?
Les paysans les vrais, ceux et celles qui sont les défenseurs d’un monde agricole à visage humain, loin de la sempiternelle vision d’un monde paysan et rural où tout n’est que misère et désespoir, froidure, vent et oubli… enfin qu’iront-ils faire dans ces endroits où s’illustrent l’indécence et le déni de l’intelligence humaine ?
Lire la suite...
Lady Ponce, on raconte que vous avez été la femme de Mongo Faya, qu’en est-il exactement ?
C’est une histoire qui a été inventée par une chanteuse camerounaise de Bikutsi, je ne citerai pas son nom ; elle appelle les journalistes un jour pour leur dire que Lady Ponce est une vieille femme, je la connais, elle a été la femme de Mongo Faya. Pas de bol pour elle de nier cela aujourd’hui parce qu’un des journalistes a enregistré ses propos et est venu me les faire écouter
Lire la suite...
Didier Fabien YENE, migrant devenu expert international reconnu
Je regrette que, trop souvent, on prenne des décisions à la place des autres sous prétexte qu’on pense connaitre leurs ressentis et leurs besoins…...
Entretien avec Erickachille Omar Nkoo, animateur de réseaux sociaux et membre de l’équipe du Forum International Ekang
La réalisation du Forum International Ekang (FIE) se fait grâce à l’aide d’une équipe multidisciplinaire que le Mouvement Nkul Beti a déjà présente à travers des interv...
Entretien avec Privat NGOMO, promoteur artistico-culturel de la BD africaine EKAN
Le Mouvement Nkul Beti est allé à la rencontre de Mwadzan MEYE me NGOMO, un des promoteurs qui investit dans l’émergence d’une industrie artistico-culturell...
Interview exclusive avec André EKAMA, Auteur de plusieurs ouvrages, mathématicien et économiste
En cette fin d’année 2011 nous avons l’occasion de vous présenter un écrivain ekang mais aussi mathématicien économiste. André Ekama que beaucoup connaissent déjà à tr...
Rendez-vous exclusif. Interview avec Dr Thierry Amougou, Macro-économiste, enseignant à l’université
Thierry AMOUGOU est un pur universitaire. Macro-économiste spécialisé en Development Studies, il est actuellement maître de conférences invité à l’Université catholique d...
CHRISTIAN EBONG : Un champion noir en herbe sur les traces des plus grands
Né pour bousculer le monde automobile, Christian Ebong a vu le jour dans un univers qui ne le prédestinait pas à ce genre de challenge… C’est dans un petit village africain,...
Rendez-vous avec Marie Agnès NGASKA, Institutrice et Artiste
MACANGE débute la musique toute petite au près d’une tante griotte alors qu’elle à 8 ans. Elle intègrera plus tard la chorale de son collège où elle évoluera pendant tou...
Gilbert Tsimi Evouna : Maire, taire, hères
L’édile en chef de la capitale multiplie les méthodes staliniennes contre les résidents et des collaborateurs, ternissant du même coup une tâche dont beaucoup lui reconnaiss...
Rendez-vous exclusif - Interview avec Mr Luc Séraphin Fouda Ayissi (Ayissi Le Duc)
Chorégraphe, danseur, auteur, compositeur, interprète, écrivain, Ayissi le Duc est une référence Africaine dans le monde de la culture....
Rendez-vous exclusif - Interview avec Mr Célestin Nkou Nkou, Consultant Indépendant, Directeur opérationnel et financier du Mouvement Nkul Beti
Par ma naissance il y a plus d’un demi-siècle, au fin fond de la forêt tropicale du département de l’Océan (Sud Cameroun), je me sens pygmée. De parents cultivateurs, on n...
Stéphanie Mbida, jeune camerounaise surdouée au service des causes nobles
14 ans, étudiante à l’université, elle a échangé par courrier avec Barack Obama, Elisabeth II, Bill Clinton, Georges Bush, Angela Merkel… ...
Exclusivité - Interview avec Dr. Vincent Fouda, candidat à la présidence de la république du Cameroun
Le 6 novembre 2009, Dr. Vincent Sosthène FOUDA déclarait sa candidature à la présidence du Cameroun sous le slogan « C’est le moment ! ». Il est pourtant resté ce chercheu...
Paul Biya : Un souverain sans dauphin: «Pour mes obsèques. Je donne rendez-vous dans une vingtaine d'années»
Au bout de 27 ans d’un pouvoir sans partage, il a lancé une opération anti-corruption qui suscite la peur dans son entourage...
Steve Onana: « Donner la possibilité aux générations présentes et futures de pouvoir avoir une trace ...de leurs langues »
Dans le cadre de la promotion de nos Langues Nationales Camerounaises, nous nous intéressons cette semaine à la langue Ewondo...
Comment Paul Biya profite de l’image de Chantal Biya
Il s’agit de tirer profit de la relative jeunesse de la première dame pour donner au président un visage un peu moins ridé. On utilise l’image de Chantal Biya pour doper la ...
NOS PARTENAIRES