Accueil    
Brenda Biya demande des excuses aux Camerounais
La fille du chef de l’Etat camerounais, s’est excusée sur les réseaux sociaux pour le choc causé par ses révélations au sujet d’une course en taxi qui lui a couté l’équivalent de 200 000 FCFA
     Date de publication: 07-02-2016   09:26:54
La fille du chef de l’Etat camerounais, Brenda Biya, s’est excusée sur les réseaux sociaux d’avoir « choqué les gens » en révélant qu’une course en taxi lui avait coûté 400 dollars (environ 200.000 FCFA) aux Etats-Unis.

« L'erreur que j'ai faite, c'est d'avoir dit le montant et c'est pas comme si c'était volontaire, et ce qui me fait mal c'est qu'il y a des gens qui souffrent et j'en suis consciente, mais en aucun cas je ne m'excuserai d'avoir fait quelque chose d'aussi banal que prendre le taxi pour rentrer chez moi. J'ai le droit de vivre. Je me suis excusée sur snap après avoir choqué des gens, mais je fais beaucoup moins que dans d'autres familles présidentielles », a écrit la fille de Paul Biya.

Brenda a récemment diffusée une vidéo dans laquelle elle se disait victime de racisme aux Etats-Unis, affirmant par ailleurs que la course en taxi entre sa résidence de Beverly Hills et son université de Californie (UC Irvine), soit une distance de 64 kilomètres, lui coûtait 400 dollars.

Cet aveu a enflammé les médias camerounais à capitaux privés, qui ont bruyamment dénoncé le train de vie de la jeune fille qui ne se déplace qu'en luxueuse limousine de location, aux frais du contribuable de son pays.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
APA
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.