Accueil    
Un Camerounais pour traiter l'eau des Français !
Le chargé de mission au SIAAP de la Mairie de Paris a été nommé responsable adjoint des zones communes à l'Usine de traitement des eaux de Colombes.
     Date de publication: 07-06-2014   20:43:55
L'usine de traitement des eaux de Colombes est située dans le prolongement de la Cité internationale de l'eau du SIAAP de la ville de Paris. Ce bâtiment classé, monument historique de France, connaît depuis un certain temps une très grande fréquentation. La cité est un centre de formation des métiers de l'eau et d'information de l'histoire de l'épuration de l'eau. Roger ZE MBARGA dont le parcours est riche et pluriel va redynamiser cette usine. Il peut compter sur sa riche expérience dans le secteur de l'eau.

En effet, à l'entame de sa carrière dans le métier, il est recruté chez Dégremont, Lyonnaise des eaux, à Saint‐Dizier. Il sera débauché par Vivendi water qui avait besoin de ses qualités de gestionnaire des produits chimiques à Paris. Un an plus, il est intégré au sein de l'O.T.V pour la mise en route des nouvelles usines construites pour le traitement de l'eau. Deux ans plus tard, il est transféré à la générale des eaux. C'est donc un vrai baroudeur du secteur de l'eau qui va mettre son expérience et son expertise à l'usine de traitement des eaux de Colombes. Outre ces qualités exceptionnelles qui font de Roger ZE MBARGA un manager efficace, c'est également un homme pétrit d'une longue expérience politique. Il est le président de la Sous‐Section RDPC de La Seine et Marne, Section de France NORD. Son engagement politique dure depuis vingt‐trois ans aujourd’hui. Ses premières responsabilités au sein des organes de base remontent vers les années 1992 où il occupait le poste de commissaire aux comptes de la Sous‐Section RDPC de REIMS. Vingt‐trois ans au service sans faille du parti du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). Mais aussi des années de fiers et loyaux services envers le Président Paul Biya dont il soutient sans réserve et de manière inoxydable, l’action gouvernementale. On se souvient toujours du meeting du 01 octobre 2011 en vue des dernières élections présidentielles. Au cours de ce meeting, sa capacité à rassembler et son intonation résonnante pour le maintien de la paix au Cameroun ont par la suite conduit les Camerounais aux urnes le dimanche 09/10/2011 à l’ambassade du Cameroun à Paris. Il a produit et financé le disque « Votez Paul Biya » de l’artiste Jojo Ngalle pour animer et plébisciter S.E Paul Biya.

Cet officier de l’ordre national du mérite camerounais est une valeur sûre pour contribuer aux grands défis que son pays le Cameroun a engagé sous l'impulsion de son président Paul BIYA. La population camerounaise, sans cesse croissante, est confrontée, on le sait, depuis plusieurs années à un sérieux problème d'approvisionnement en eau potable. Pour la cause nationale, il est important de mettre à contribution tous les fils du pays pour résoudre cet épineux problème d'eau qui cause énormément de mort chaque année. Ne dit‐on pas très souvent que l'eau c'est la vie. C'est vrai que le gouvernement du Cameroun s'emploie depuis plusieurs années à doter ses différentes agglomérations, les plus importantes et les plus petites, des structures d'approvisionnement en eau potable. Mais, il serait judicieux pour le pays de Paul Biya d'inviter ses fils de l'étranger à venir mettre leur expertise au service de leur Nation.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
La Nouvelle Vision - Par Hilaire Maurice Ngnontsoyé
à Paris ngnontsoye@yahoo.fr
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.