MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Sérail: La santé des prisonniers V.I.P préoccupe
Source, auteur, copyright
Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
Plusieurs prisonniers ont succombé derrière les barreaux las d’attendre une prise en charge médicale par les autorités pénitentiaires. On peut citer entre autres Jérôme Mendouga, ancien Ambassadeur du Cameroun aux États Unis, André Botoo A Ngon, ancien Ministre des Finances, etc.
     Date de publication: 08-09-2016   18:21:43
Pour Le Quotidien de l’Économie du jeudi 8 septembre 2016, la plupart des prisonniers dits «de luxe, ou VIP» qui décèdent à la prison centrale de Yaoundé sont victimes des «atermoiements du système judiciaire à sauver des vies». Le journal prend l’exemple de Jérôme Mendouga, ex-Ambasadeur du Cameroun à Washington, aux États-Unis. D’après le journal, le système judiciaire était sourd à ses plaintes. L’ex-chef de mission diplomatique a été écroué à la prison centrale de Yaoundé le 15 avril 2009. Il a été condamné le 4 mai 2012 à 10 ans de prison pour détournement de deniers publics dans l’affaire l’«Albatros». Le 15 novembre 2014, Jérôme Mendouga décède à l’hôpital central de Yaoundé après trois semaines de maladies à l’âge de 76 ans.

«Jerome Mendouga n’est pas mort de vieillesse, mais de négligence», note à l’époque un autre prisonnier VIP. «Du temps de sa splendeur, ce n’est pas à l’hôpital central que cet Ambassadeur serait mort», ajoute un autre. Le journal indique que les prisonniers de luxe se plaignent de ne pas pouvoir prendre leur santé en charge parce que leurs biens sont confisqués alors même qu’ils n’ont pas encore été condamnés.

Le 8 mai 2014 déjà, Henri Engoulou, ex-Minsitre Délégué auprès du Ministre des Finances, en charge du budget, avait rendu l’âme alors qu’il était également interné à l’hôpital central de Yaoundé. Il a succombé en réanimation des suites d’une typhoïde mal soignée, selon ses proches. «Son décès est dû à son arrivée tardive à l’hôpital», peut-on lire. André Botoo A Ngon, ancien Ministre des Finances, est décédé le 12 février 2009. Il a succombé à plusieurs cancers qui se sont développés en prison. Il était incarcéré depuis le 18 juillet 2008, condamné à 40 ans de prison.

Selon le journal, tous n’ont pas la chance de Marafa Hamidou Yaya, ancien Ministre d'État, Chargé de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation, qui s’est fait opérer des yeux par un médecin étranger venu spécialement pour la cause. Ou encore la chance de Lazare Essimi Menye, ancien Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, «évacué aux États-Unis pour se faire soigner».
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES