MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Médias/Charles Ndongo: «La CRTV doit être la référence de l’audiovisuel au Cameroun»
Source, auteur, copyright
Par Aaron ONANA N. | Cameroon-Info.Net
Le Directeur Général de la Cameroon radio television l’a réitéré vendredi lors de l’installation des nouveaux responsables nommés au sein de l’office.
     Date de publication: 15-08-2016   08:02:48
Comme lors de son installation le 1er juillet 2016, le nouveau manager de la CRTV, Charles Ndongo, s’est voulu constant en mettant l'accent sur le travail. C'est pourquoi il dira qu'il faut dénicher et valoriser les talents sur les antennes radio et télé de la Cameroon radio television, présenter au grand public, la diversité, mieux la profondeur des richesses et des valeurs du Cameroun incarnées par le Président de la République Paul Biya, rendre compte des nouvelles tant en milieu urbain que rural.

«Nous allons mettre à l’antenne TV toujours quelques grands rendez-vous en même temps que les matinales de la radio et de la télévision seront reliftées, en ce moment des réflexions et des consultations sont menées pour redonner aux journaux parlés de la radio, une nouvelle voix. Et des voix captivantes, plus percutantes et plus représentatives du riche vivier national en ce domaine», a-t-il annoncé.

Le souhait ardent du DG est que toutes les composantes sociologiques, régionales, politiques, intergénérationnelles et culturelles du Cameroun soient suffisamment représentées dans les productions télévisuelles et radiophoniques de la CRTV. Charles Ndongo ambitionne de couvrir dans les prochains jours l’Afrique Centrale.

«Nous envisageons aussi à court terme d’investir l’Afrique Centrale à travers une émission de grand reportage pour que les Camerounais apprennent à situer le mieux possible le Cameroun, qui leur est si cher. Cette émission sera non seulement une manifestation de la diversité de notre antenne, mais aussi un facilitateur de l’intégration sous régionale…», a-t-il avoué.

Mais déjà les antennes radio devront refléter l’identité culturelle camerounaise. «Elles tiennent à notre volonté de construire progressivement une antenne radio-TV arrimée à trois caractéristiques: son unité, sa compétitivité, son authenticité. Nous devons montrer qu’elle a un visage qui reflète le potentiel professionnel de toutes nos intelligences associées. C’est la CRTV de nos ambitions qui peut s’inscrire dans la série des grandes réalisations», a renchéri le nouveau Directeur Général.

Il a aussi exhorté ses collaborateurs à mettre fin à la «guerre des directions» au profit d’une antenne unique qui allie originalité et élégance. Dans son discours de circonstance, Charles Ndongo a également salué l’héritage significatif laissé par ses prédécesseurs avant d’indiquer qu’il reste encore beaucoup à faire.

Ce sont 50 nouveaux responsables à avoir été nommés au sein de l’Office, le 8 août 2016, à l’issue de la 38e session du Conseil d’administration extraordinaire présidé par le Pca, Issa Tchiroma Bakary, qui ont été installés vendredi 12 août 2016. Directeur central TV, Directeur de l’information TV, éditorialistes, rédacteur-en-chef central TV, grands reporters, conseillers techniques et chargés d’étude entre autres.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
Par Aaron ONANA N. | Cameroon-Info.Net
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES