MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Google apporte le haut-débit à l'Afrique, et ce n'est évident pas dénué d'intérêt
Source, auteur, copyright
Slateafrique
Après l'Ouganda, c'est au Ghana que la firme de Mountain View installe aujourd'hui de la fibre optique.
     Date de publication: 02-10-2015   18:33:38
Aussi bienfaiteurs peuvent-ils sembler, les projets de Google ne sont jamais dénués d'intérêts. Et c'est bien normal, l'entreprise californienne est un géant mondial qui doit augmenter toujours plus ses recettes aux quatre coins du monde pour assurer sa bonne marche.

De ce point de vue, le continent africain présente un immense potentiel pour Google. Le taux de pénétration d'Internet en Afrique est toujours le plus faible au monde. Seulement 16% de la population du continent a accès au réseau mondial en 2014, selon les chiffres de l'Union internationales des télécommunications (UIT).

La firme de Moutain View y développe donc de nombreux projet avec pour objectif d'y apporter l'internet haut-débit. Pour cela, les ingénieurs estampillés Google avancent sur différente pistes, comme celle qui passe par le ciel et qui consiste à faire voler des centaines de ballons Wi-Fi gonflés à l'hélium pour couvrir en réseau les régions les plus reculés du continent.

Mais c'est d'abord en passant par le sol que Google obtient ses résultats les plus probants. Depuis 2013 et le lancement de Projet Link, le géant du web pose de la fibre optique dans les rues de la capitale de l'Ouganda, Kampala, pour apporter le haut-débit à la population. Le 1er octobre 2015, rapporte le site Quartz, Google a étendu Project Link à Accra, la capitale du Ghana, où le réseau de fibre optique installée sera deux fois plus étendu qu'à Kampala.

Si Google investi des millions de dollars dans Project Link, c'est aussi pour créer ses propres opportunités dans les pays concernés. L'entreprise américaine tire 90% de ses revenus des ventes de publicité sur Internet et s'il y a une meilleure connexion en Afrique, les utilisateurs surferont mécaniquement plus longtemps sur le réseau mondial chaque jour.
«Le taux extrêmement bas de pénétration pour les abonnements au haut-débit fixe en Afrique représente un immense potentiel de revenus supplémentaires pour Google», souligne Quartz.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
Slateafrique
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES