MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
plus de 16 millions d’abonnés au mobile en 2015
Source, auteur, copyright
APA NEWS
Selon l’Agence de régulation des télécommunications, le Cameroun est passé de 16,68 millions d’abonnés au téléphone mobile en 2014 à 16,80 millions en 2015
     Date de publication: 05-02-2016   09:12:18
Avec un taux de pénétration de 80% sur une population de 22 millions d’âmes, le Cameroun est passé de 16,68 millions d’abonnés au téléphone mobile en 2014 à 16,80 millions l’année suivante, selon l’Agence de régulation des télécommunications (ART).

Ces estimations sont prêtées mercredi par le Quotidien de l’Economie au directeur général dudit régulateur,Jean Louis Beh Mengue.

L’ART trouve toutefois «préoccupante» la qualité de service offerte par les opérateurs, d’où les contrôles permanents et réguliers signalés ici et là.

Au plan des performances, apprend-on, le sud-africain Mobile Telecommunication Networks (MTN) tient le haut de l’affiche avec 57,04% de parts de marché suivi par le français Orange (36,83%), le vietnamien Viettel (4,66%) et l’opérateur public Cameroon Telecommunications (CAMTEL, 1,47%).

Le dernier cité, qui n’exploite pas encore sa licence de mobile et reste bloqué sur le système d’accès multiple par division en code (CDMA), a toutefois vu son nombre d’abonnés se monter à quelque 412.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
APA NEWS
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES