MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Aménagement du lac municipal de Yaoundé : un nouveau prêt de la Deutsche Bank permettra de financer la contrepartie camerounaise
Source, auteur, copyright
BRM - Investir au Cameroun
Le ministre camerounais de l’Economie, Louis Paul Motazé, vient d’être autorisé par le chef de l’Etat, Paul Biya, à signer pour le compte du gouvernement camerounais, un accord de prêt complémentaire d’un montant total de 7,3 milliards de francs Cfa avec la Deutsche Bank.
     Date de publication: 01-09-2016   17:32:06
Ces fonds, apprend-on officiellement, permettront de financer la contrepartie camerounaise, «adossée au crédit-acheteur destiné au financement de la Phase I du projet de valorisation touristique et économique du Lac municipal» de Yaoundé, qui devrait permettre de créer quelques 2000 emplois.

Longtemps annoncé mais jamais réalisé, faute de financements, ce projet consistera en l’épuration de ce lac situé au cœur de la capitale camerounaise et laissé à l’abandon depuis les années 80. Ainsi qu’en l’éclairage des abords du lac, la création et l’aménagement d’espaces verts, la construction tout autour d’espaces de divertissement, de boutiques, de restaurants et même d’un hôtel de luxe.

Pour rappel, début 2015, la filiale londonienne de la Deutsche Bank avait déjà accordé un prêt de 21 milliards de francs Cfa à l’Etat du Cameroun, pour la réalisation de ce même projet, pour lequel la banque espagnole, Caixa Bank, s’est également engagée depuis 2013.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
BRM - Investir au Cameroun
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES