MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Le groupe Canal+ ouvrira sa première salle de cinéma et de spectacles au Cameroun à l’été 2016
Source, auteur, copyright
investiraucameroun.com - BRM
la première salle de cinéma et de spectacles qui ouvrira à Yaoundé cet été (dans l’hémisphère Sud, l’été se situe entre le dernier trimestre de l'année et le premier de l'année suivante).
     Date de publication: 27-02-2016   10:30:00
L’information est révélée par le groupe Canal+ dans un mail adressé à ses abonnés. Dans ce courriel, les clients de Canal+ sont invités à participer à une grande enquête sur leurs préférences en matière de cinéma et de spectacles. «Votre contribution nous permettra de proposer une programmation et des évènements qui répondent à vos envies», précise Canal+.

De bonnes sources, après Yaoundé, la capitale camerounaise, Canal+, dans le cadre de son programme d’investissement dans l’industrie culturelle en Afrique, ambitionne de construire au moins deux autres salles de spectacles et de cinéma dans les villes de Douala et de Bafoussam.

Pour rappel, le Cameroun ne compte plus aucune salle de cinéma depuis le mois de janvier 2009, date de la fermeture du cinéma Abbia, à Yaoundé, et le Wouri, à Douala. Ces deux salles appartenaient à l’homme d’affaires Victor Fotso.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
investiraucameroun.com - BRM
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES