MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Ce que coûte la location des avions présidentiels pour les voyages de Paul Biya
Source, auteur, copyright
Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
Selon la mercuriale généralement partagée dans le domaine, cela fait 120.000 euros (78 millions de FCFA) par jour d’immobilisation de l’appareil.
     Date de publication: 26-08-2016   13:06:47
Le Président de la République, Paul Biya, a quitté Yaoundé mercredi pour un «court séjour» en Europe. Comme il est de coutume depuis plusieurs années, c’est à bord d’un avion de location que le Chef de l’État et sa suite ont regagné le vieux continent. Dans son édition du 25 août 2016, Mutations révèle que l’opération de location des avions VIP pour ce type d’usage coûte une fortune au contribuable camerounais, et ce depuis des années.

Le journal énumère quelques exemples qui permettent de se faire une petite idée de «la saignée financière ainsi induite». Et, Paul Biya semble être la victime expiatoire d’un système pernicieux, dans la sous-région où ses homologues - parfois économique moins nantis - peuvent se payer le luxe d’acquérir un appareil dédié à leurs voyages.

«Pour faire face à ce véritable paradoxe, l’État camerounais s’est ainsi délesté de quelque 399,750 millions de FCFA en octobre 2010, de 48,750 millions de CFA deux ans plus tard, d’un forfait de 9,750 millions de FCFA en octobre 2012, de 468 millions de FCFA quelques semaines plus tard. Soit une bagatelle de 1,846 milliards de FCFA pour six immobilisations d’avions. Et ce ne sont ici que quelques cas isolés, ne reflétant point la véritable ampleur du problème», lit-on.

Mutations révèle que pour justifier les coûts exorbitants pratiqués, les affréteurs argent que les avions VIP «présidentiels» nécessitent des aménagements particuliers. «Dans le cas du Président camerounais, qui affectionne les Airbus, mais surtout les Boeing 777-200, 767-200 et 757-200 qui sont parmi les plus gros avions civils au monde, les équipements spéciaux comprennent notamment une chambre principale, une salle de bain attenante, un bureau présidentiel, une salle à manger/Salle de réunion, des sièges en classe affaire (entre 50 et 60 places), un centre de communication, un coin de repos pour l’équipage ainsi qu’une glacerie. Ici le luxe et le prestige sont proportionnels au rang social du passager principal qui ne doit souffrir d’aucune contrariété», apprend-on.

Si l’on ajoute aux frais de location des avions les frais de séjour de la délégation présidentielle à l’Hôtel Continental présenté comme destination coutumière de Paul Biya lors de ses séjours privés en Europe, les montants des dépenses à chaque voyage présidentiel donneraient e tournis au commun des Camerounais.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES