MOUVEMENT NKUL BETI
   CAMEROUN             AFRIQUE             MONDE
Plus de mille cas de viol relevés en Côte-d'Ivoire de 2012 à 2015 (Rapport ONU)
Source, auteur, copyright
Manuella Yapi - Connection Ivoirienne
Le rapport documente 1.129 cas de viol en Côte d'Ivoire entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2015" et juge "particulièrement préoccupant" le "recours très répandu aux règlements à l'amiable, notamment dans les cas de viol d'enfants" qui représentent "66% des victimes", indique la note.
     Date de publication: 12-07-2016   17:06:18
Sur les "90%" des cas documentés ayant fait l'objet d'une enquête, "moins de 20%" soit "203 cas", ont abouti à un jugement suite à une "requalification des faits" consistant à "juger les viols comme des délits et non comme des crimes pour lesquels les peines encourues sont beaucoup plus lourdes", une pratique qui "minimise la gravité des viols".

Selon le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hhussein, "la persistance des viols et de l'impunité à l'égard de leurs auteurs reste l'objet de vives préoccupations et requiert une action urgente", en dépit des "progrès significatifs en termes de droits de l'homme" réalisés par la Côte d'Ivoire.

L'ONU a par ailleurs recommandé aux autorités ivoiriennes de "veiller à ce que toutes les victimes de violences sexuelles aient accès à la justice (…) en leur fournissant une aide juridique gratuite", entre autres suggestions, pour "lutter efficacement et promptement contre ces crimes", dans son rapport.
   Commentaires - [Total : 0]
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
Manuella Yapi - Connection Ivoirienne
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
NOS PARTENAIRES