MOUVEMENT NKUL BETI
Mobilisation
DOSSIER : Le chemin pratique du Mouvement Nkul Beti : L'Empowerment Vision Web, Le Social business, La Microfinance, Le Fundraising
Source, auteur, copyright
© Maurice Ze
Dans le but de mieux exposer le chemin que nous avons choisi pour MNB (Mouvement Nkul Beti), ce présent document revient sur notre stratégie « pratique ». Elle est, vu nos « grandes ambitions », idéale et je dirais même presque incontournable. Cet article me permet aussi de susciter une réflexion « moderne » qui pourrait animer les acteurs sociaux et les contributeurs à adapter leur méthodique aux nouvelles tendances concernant la lutte contre la pauvreté et les aides au développement.
     Date de publication: 08-05-2011   05:28:18
Les quatre orientations pratiques que je vous présente ici viennent soutenir notre conviction qui est de ne pas faire de MNB une association à but non lucratif. Si vous vous souvenez, j’avais déjà souligné que pour des raisons d’abord d’ordre technique, une association à but non lucratif devait être confrontée à une suite de difficultés qui l’empêcheront de maximiser l’impact social des ses activités. On peut donc déduire que le chemin poursuivi par nous pour MNB est presque identique à celui d’une entreprise, à la seule différence que nous parlons ici d’une entreprise sociale, qui s’occupe d’une part de la promotion sociale, d’autre part elle se donne le devoir de sensibiliser les gens pour l’esprit d’entreprenariat.

Si on tient compte du contexte mondial, des méthodes innovantes pour lutter contre la pauvreté et si finalement on suit de prêt les organisme internationaux qui agissent sur le terrain pour aider le tiers-monde à se développer, alors on comprendra très rapidement qu’une association à titre non-lucratif dans le cadre africain peut accomplir bon nombres de projets, mais elle restera dans la plupart des cas limitée, surtout au niveau de la mobilisation des ressources.

Je voudrais revenir sur un aspect important de MNB qu’un bon nombre de personnes ne saisissent pas, alors que c’est autour de celui-ci que se joue l’idéologie de MNB. Nous construisons une plateforme très complexe dans la mesure où on se définit comme une instance supérieure qui apporte des solutions presque macroéconomiques. Un exemple simple, au lieu de produire du pain pour le revendre, MNB transmet plutôt aux intéressés les connaissances nécessaires pour devenir boulanger, MNB assiste en même temps les futurs boulangers ou ceux qui sont déjà établis dans la mobilisation des ressources nécessaires pour la bonne marche de leurs activités. Ce qui est valable pour les boulangeries est aussi valable pour les associations, les entreprises, les groupes de travail etc. à diverses orientations. En interprétant très bien cet exemple, la promotion dont je parle toujours se réduit ainsi à créer des cadres différents d’aide et de support afin que les dynamistes, les gens qui veulent le changement, les excellents etc. aient des maisons d’accueil et de soutien.

MNB agit avec une philosophie d’entreprenariat - il es question de promouvoir réellement l’esprit d’entreprenariat en apportant des innovations au niveau du mode de vie des gens. Nous parlons ici du service social, voici entre autres les axes d’action de MNB :

- Faciliter et promouvoir la création des structures de développement (entreprises, associations, instituts, écoles, hôpitaux et suit)
- Promotion des personnes (artistes, stars, personnes juridiques et non juridiques)
- Promotion de la culture ekang
- Faciliter la distribution des produits, Vente en ligne, Représentativité et Intermédiation
- Faciliter les contacts d’affaires et d’emploi
- Faciliter les échanges d’informations et d’affaires
- Apporter du soutien au financement des projets
- Faciliter le transfert de technologies et du savoir-faire
- Réalisation des infrastructures
- Assistance à la réalisation des projets
- Supervision des travaux
- Formation de la population locale
- Générer les ressources locales (main d’œuvre, produits)
- Sensibilisation aux sujets de développement
- Créer un pont de soutien entre la diaspora et les régions concernées
- Créer un cadre favorable à la réintégration de la diaspora dans les régions concernées
- Mise à disposition des infrastructures de communication (Sites Internet, Serveurs, Maintenance, Téléphonie)
- Mise à disposition des outils informatiques (software, applications web, matériel informatique)
- Production et vulgarisation des contenus médiatiques (reportages, presse, annonces, vidéos, images, live streaming, organiser les forums et conférences, interviews)
- Vente d’espaces publicitaires

Le problème de mise en œuvre en commençant par la question de mobilisation des ressources demeure l’étape la plus difficile à franchir. Les ressources qui sont très minimes ne constituent pas la seule difficulté car il est important de savoir que le fonctionnement réel de MNB est plus qu’une question de finances ou de personnel. Mais en gros c’est la philosophie MNB que nous avons baptisée « Beti Economic Empowerment » qui est à promouvoir. Elle est dominée par les grandes orientations suivantes :

- L’empowerment vision web
- Le social business
- La microfinance
- Le fundraising
Le chemin pratique du Mouvement Nkul Beti : L'Empowerment Vision Web, Le Social business, La Microfinance, Le Fundraising
Dans le but de mieux exposer le chemin que nous avons choisi pour MNB (Mouvement Nkul Beti), ce présent document revient sur notre stratégie « pratique ». Elle est, vu nos « grandes ambitions », idéale et je dirais même presque inco...
Empowerment Vision Web
Social business
Microfinance
Fundraising
En conclusion, le chemin pratique du Mouvement Nkul Beti se réfère aux réalités d’un monde offrant de nouvelles perspectives face aux problèmes de sous-développement et de la pauvreté. Notre stratégie pratique se limite à trouver un juste milieu entre les orientations qui ont été présentées ici. Si des projets concrets en Afrique se sont réalisés sur les bases de ces orientations, alors pourquoi pas pour les ekang ?
   Commentaires
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
Autres Liens Internet
1.  Télécharger cet article
MENTIONS, COPYRIGHTS
© Maurice Ze
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
Le peuple ekang
Le peuple ekang se retrouve aujourd’hui au Cameroun, au Gabon, en Guinée Equatoriale, au Congo, à Sao-Tomé et Principe, en Angola et dans la diaspora. « On parle d’environ 12 à 14 millions d’hommes et de femmes unis par une histoire, un parlé différent d’une langue la nuance est nécessaire ici, une cuisine, des us et coutumes qui leur sont propres et les différentient des autres peuples bantou. »
TOP VIDEO
Récit Mvett ALUM NDONG MINKO du maître-conteur MVOMO EKO BIKORO
NOS PARTENAIRES

Warning: mysql_free_result() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/qwlipmay/nkul-beti-camer.com/ekang-global-revue.php on line 3125

Warning: mysql_free_result() expects parameter 1 to be resource, null given in /home/qwlipmay/nkul-beti-camer.com/ekang-global-revue.php on line 3129