Click here to send us your inquires or call (852) 36130518
Click here to send us your inquires or call (852) 36130518
Click here to send us your inquires or call (852) 36130518
MOUVEMENT NKUL BETI
Tribune libre
La perfection brise toutes les barrières (I). Réflexion menée par Stéphanie Mbida, 14 ans
Source, auteur, copyright
Source: Journalducameroun.com - Par Stéphanie Mbida, jeune camerounaise vivant aux Etats-unis (pbiloa70@hotmail.com)
«Comment un jeune sans privilège peut prendre le contrôle de sa destinée et surmonter les obstacles qui le séparent de ses objectifs»
     Date de publication: 18-02-2011   18:45:57
J’ose me permettre d’écrire cet article et d’y mentionner mes réalisations dans l’espoir d’amener des millions d’autres jeunes personnes et particulièrement celles qui vivent dans des familles avec des ressources limitées, à se fixer de nouveaux objectifs très élevés et à confronter les obstacles parfois immenses et intimidants qui les séparent de ces objectifs avec courage, foi et détermination, et avec une méthode efficace pour les surmonter. L’une des plus grandes satisfactions que je tire de la vie est de voir ce que je réalise inspirer et bénéficier à un maximum de personnes possibles. J’aime voir mes accomplissements élargir les horizons mentaux, bannir les pensées limitatives et ouvrir tout un monde nouveau et immense de possibilités aux gens autour de moi. J’aime que mes performances rappellent à chaque jeune homme et à chaque jeune femme que tout ce qui a été accompli par un autre être humain peut être reproduit ; que ces êtres formidables qui établissent des records nous invitent à en faire autant et même à les surpasser et non pas à nous contenter de les célébrer indéfiniment et de les mettre sur un piédestal, comme s’ils étaient des demi-dieux faits d’une matière différente de la nôtre.

J’aime voir les jeunes gens issus de familles aux moyens limités - et leurs parents- abandonner la croyance qui chaque jour s’infiltre et s’enracine un peu plus dans leur esprit que les conditions financières et sociales dans lesquelles ils sont nés et vivent, les condamnent à ne jamais oser penser qu’ils peuvent devenir un des sculpteurs les plus réputés du monde, fabriquer des meubles de la meilleure des qualités possible, créer la compagnie la plus performante et dynamique de leur pays et dont le service clientèle est de réputation mondiale, aspirer à gagner le prix Nobel de la paix ou de la littérature, gagner plusieurs médailles d’or aux Olympiades, devenir Pape, un des meilleurs architectes de leur continent, un des médecins les plus compétents et les plus compassionnés de leur pays, devenir astronaute, Président-Directeur Général d’une des cinq plus grandes compagnies du monde ou découvrir le vaccin contre le Sida ou le cancer. Ce que j’ai accompli jusqu’ici a déjà amené beaucoup de jeunes autour de moi et même des familles entières à réviser largement à la hausse les buts qu’ils s’étaient fixés dans la vie et ce qu’ils considéraient jusqu’ici comme étant des résultats acceptables à l’école. C’est un phénomène qui me fait très plaisir et que j’aimerais voir se multiplier.

Ralph Waldo Emerson, le célèbre philosophe Américain du 19ème siècle a dit : « Si un homme peut écrire un meilleur livre, prêcher un meilleur sermon, ou fabriquer une meilleure souricière que son voisin, il aura beau construire sa maison au fin fond de la forêt, le monde se frayera un chemin jusqu’à sa porte. » Le principe dont Emerson fait état dans cette citation est de plus en plus commun dans le monde du sport aujourd’hui. Dans les disciplines sportives comme le football, le basketball, et le baseball par exemple, les équipes les plus riches et les plus célèbres du monde se battent pour acquérir les joueurs les plus talentueux et elles sont disposées à aller les chercher jusque dans les coins les plus reculés de la planète. Une fois recrutés, peu importe le pays d’origine de ces athlètes, leur race, leur statut social, la situation financière de leurs parents ou toutes autres caractéristiques qui les distinguent, leur salaire et tous les privilèges dont ils bénéficient se basent essentiellement sur leur performance et sur leur rôle au sein de l’équipe. Il en est de même dans les sports individuels tels que le tennis, le golf, l’athlétisme, la boxe, etc…ou les sponsors signent également des contrats avec les athlètes uniquement par rapport à leurs performances lors de grandes compétitions et par conséquent à leur capacité à promouvoir le nom de ces sponsors. Bref, dans les domaines mentionnés ci-dessus, aujourd’hui encore plus qu’auparavant, seule la compétence de ces sportifs nous intéresse, et nous les récompensons en proportion directe à la qualité de leurs prestations. Leur race, leur ethnie, leur pays d’origine, leurs relations, la classe sociale de leurs parents, leur religion etc… n’influencent pratiquement pas la façon dont ils sont rémunérés et honorés. Une jeune personne qui a le talent nécessaire et l’intention de gagner sa vie dans ces filières est donc certaine que ce sont essentiellement ses performances et quasiment aucun autre critère, qui détermineront son degré de succès et les lauriers qu’il ou elle recevra.

Cette certitude permet aux individus qui s’adonnent à ces sports de se consacrer complètement à l’amélioration de leurs talents et compétences afin d’offrir au public la meilleure des performances dont ils sont capables. Ils savent intuitivement que, qu’ils aient des relations avec des personnes influentes ou pas, que leurs familles soient nanties ou pas, une fois qu’ils auront eu l’opportunité de faire découvrir leurs talents au reste du monde, leur compensation sera principalement déterminée par leur compétence et leurs résultats. Ils sont conscients du fait que les règles de jeu qui régissent le succès dans ces domaines sont clairement définies, notamment qu’il existe un lien direct entre la poursuite de la perfection et le succès. Ils ne voient pas en leur pauvreté, leur race, leur gendre, leur religion, leur manque de relations puissantes, des handicaps qui les condamnent automatiquement à une vie de misère et de désespoir ou à se contenter d’entretenir des ambitions peu élevées, parce qu’ils sont conscients que leur talent à lui tout seul, développé à la perfection, brisera toutes les barrières et les mènera au plus haut sommet de la société où ils côtoieront des ministres et présidents, des reines et princes, et noueront des amitiés avec des célébrités, des lauréats du Prix Nobel et des magnats de l’industrie.

La certitude que nos efforts et sacrifices vont nous propulser au niveau le plus élevé auquel nous aspirons est l’une des plus grandes motivations qui animent les êtres humains et les poussent à aller de l’avant, à ne pas abandonner même lorsque la douleur et les difficultés atteignent pratiquement le seuil de l’intolérable et les sacrifices à faire deviennent de plus en plus éprouvants. Ce degré de certitude est absolu dans le domaine du sport mais il est de loin moins prononcé en ce qui concerne les autres professions, ce qui est vraiment dommage car une grande majorité de jeunes personnes, 99% d’entre elles, gagneront leur vie en exerçant un métier ‘’normal’’ après une éducation scolaire ou universitaire ou un apprentissage. J’espère donc encourager les jeunes gens à travers mon exemple à constamment donner le meilleur d’eux-mêmes en leur montrant que le phénomène qui se manifeste si clairement dans le monde du sport s’applique de manière aussi rigoureuse à toute autre forme d’occupation que l’être humain adopte pour gagner sa vie honorablement et/ou mériter sa place dans la société. En d’autres mots, il y a une corrélation directe entre la poursuite de la perfection et le succès dans tous les types de professions et activités importantes de la vie, et l’excellence brise toutes les barrières qui nous séparent de nos objectifs les plus élevés, peu importe le domaine dans lequel nous choisissons de nous exprimer.
   Commentaires
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
Autres Liens Internet
1.  Télécharger l'article complet
MENTIONS, COPYRIGHTS
Source: Journalducameroun.com - Par Stéphanie Mbida, jeune camerounaise vivant aux Etats-unis (pbiloa70@hotmail.com)
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
Le peuple ekang
Le peuple ekang se retrouve aujourd’hui au Cameroun, au Gabon, en Guinée Equatoriale, au Congo, à Sao-Tomé et Principe, en Angola et dans la diaspora. « On parle d’environ 12 à 14 millions d’hommes et de femmes unis par une histoire, un parlé différent d’une langue la nuance est nécessaire ici, une cuisine, des us et coutumes qui leur sont propres et les différentient des autres peuples bantou. »
12-05-2013
Bonne fête maman
TOP VIDEO
Récit Mvett ALUM NDONG MINKO du maître-conteur MVOMO EKO BIKORO
NOS PARTENAIRES

按揭計算機| 買樓| 上車盤| 搵樓| 屋苑| 樓盤| 地產| 租樓| 租盤| 二手樓| 新盤| 一手樓| 豪宅| 校網| 放盤| 樓價| 成交| 居屋| 貝沙灣| 美孚新邨| 嘉湖山莊| 太古城| 日出康城| 九龍站 | 沙田第一城| 西半山 樓盤| 樓市走勢| 青衣| 西貢 樓盤| 荃灣 樓盤| Grand Austin出售的樓盤

推荐一个卖雪茄的网站| 雪茄网购| 雪茄哪里买| 雪茄| 哈瓦那雪茄| 雪茄网| 雪茄专卖| 雪茄价格| 雪茄烟网购| 雪茄专卖网| 雪茄专卖店| 网上哪里可以买雪茄| 买雪茄去哪个网站| 雪茄怎么抽| 雪茄烟| 雪茄吧| 陈年雪茄| 限量版雪茄| 大卫杜夫雪茄| 保利华雪茄| 古巴雪茄品牌| 古巴雪茄价格| 古巴雪茄| 古巴雪茄多少钱一只| 古巴雪茄专卖网| 烟斗烟丝| 烟丝| 小雪茄| 金特罗雪茄| 帕特加斯d4 | 蒙特雪茄| 罗密欧朱丽叶雪茄|

噴畫| banner| banner 價錢| Backdrop| Backdrop 價錢| 易拉架| 易拉架 價錢| 橫額| 印刷| 橫額印刷| 印刷 報價| 貼紙| 貼紙印刷| 宣傳單張| 宣傳單張印刷| 展覽攤位| 書刊 印刷| Bannershop| Ebanner| Eprint| 印刷 黃店| 印刷公司| 咭片| 海報| 攤位| pvc板| 易拉架設計| 海報印刷| 展板| 禮封| 易拉架尺寸| foamboard| pvc| printer| label| print shop| poster| business card| postcard| print services| printing company| name card| hk print| hong kong printing| Leaflet| Printing|

邮件营销| Spread| Email Marketing 電郵推廣|

wms| vending machine| barcode scanner| QR code scanner| SME IT| it solution| rfid tag| rfid| rfid reader| it outsourcing| printing labels| IRLS| IT Support| system integration| software development| inventory management system| label printing| digital labelling| barcode label| Self Service Kiosk| Kiosk| Voice Picking|

Tomtop| Andoer| LEMFO| Anet A8| Xiaomi Roborock S50| Xiaomi M365 Scooter| MXQ PRO| MJX Bugs 5W| Hohem Isteady Pro| Hubsan H501s X4| Anet A6| Dobby Drone| ILIFE V7s| Creality Ender-3| Hubsan H501s| Hohem Gimbal| Trumpy Bear| Amazfit Bip| Hubsan H501s| Vernee T3 Pro| DJI Mavic Air| Anet A8 3d Printer Review| Populele| SONOFF| Homekit| JJPRO X5| LEMFO LEM7| Anet| Koogeek| Hubsan Drone| Wltoys| Feiyu| Zeblaze| Lixada|

electric bike| best electric bike| electric bikes for adults| e bike| pedal assist bike| electric bikes for sale| electric bike shop| electric tricycle| folding electric bike| mid drive electric bike| electric bike review| electric fat bike| fat tire electric bike| electric bicycle|