Click here to send us your inquires or call (852) 36130518
Click here to send us your inquires or call (852) 36130518
Click here to send us your inquires or call (852) 36130518
MOUVEMENT NKUL BETI
Au cœur d’une imagination luxuriante avec Gaston-Paul Effa
Source, auteur, copyright
RFI - Par Tirthankar Chanda
Je la voulais lointaine, du Camerounais Gaston-Paul Effa, nous livre un poignant récit d’apprentissage qui s’inscrit dans la continuité de L’Enfant noir et de L’Aventure ambiguë. Une fiction de maturité, empreinte de la poésie et de l’angoisse de l’enfance.
     Date de publication: 08-03-2012   11:07:02
Depuis son premier roman Tout ce bleu, paru en 1996, le Camerounais Gaston-Paul Effa a bâti une œuvre poétique, autour des thèmes récurrents de l’enfance, de l’exil et de la mystique de la vie traditionnelle africaine. Ses huit titres, situés au carrefour de l’autobiographique et de la fiction, ne sont pas sans rappeler le lyrisme élégiaque d’un Cheikh Hamidou Kane ou d’un Camara Laye. Chemin faisant, l’homme a gagné en maturité et en puissance de narration, comme en témoigne son neuvième roman qui vient d’être publié.

Tout en s’inscrivant dans les thématiques chères au cœur de l’auteur, Je la voulais lointaine donne à lire, à travers un récit structuré comme un drame antique, les heurs et malheurs de son héros au seuil de l’âge adulte, expérimentant les limites de son pouvoir sur le monde. « Je m’appelle Obama, un nom d’oiseau. Le nom est une réalité nourricière comme la salive. Dans l’ordre supérieur des symboles, il représente la vertu qui maintient en vie. Etre digne de son nom est le souci majeur de l’existence, au point qu’un homme, à toutes les étapes de sa croissance, a besoin de s’assurer qu’il peut, sans risquer de châtiment éternel, mourir, là, tout de suite, s’il porte mal son nom. Tout l’être est dans le nom ; le reste compte bien peu. » Ainsi parle le protagoniste de ce superbe récit d’apprentissage.

« La vie est un chemin de souffrance »

Jeune Africain exilé en Europe, Obama est nostalgique de ses racines africaines. Il culpabilise d’avoir failli à ses devoirs envers sa communauté et les siens. Dans un précédent roman (Nous, enfants de la tradition. 2008), Effa avait raconté l’histoire d’un émigré africain qui, pour mieux se conformer à la tradition, envoyait tout son salaire d’ingénieur à ses parents restés au pays, mettant ainsi en danger la survie de la famille qu’il avait fondée en France. Les enjeux que le Camerounais met en scène dans son nouveau roman sont moins matérialistes, mais ils n’en sont pas moins vitaux pour autant.

Je la voulais lointaine

raconte la rupture de l’imaginaire et renoue avec le motif de « l’homme tiraillé entre deux mondes », si cher aux premiers romanciers issus des pays colonisés. Intégré sans heurts majeurs dans la société européenne où il s’est réalisé tant sur le plan professionnel que sur le plan sentimental, le héros d’Effa, au nom d’oiseau, mène une vie heureuse. Or malgré son intégration exemplaire, Obama est rongé par un sentiment d’inaccomplissement lié à son passé africain. Cette frustration a à voir avec la promesse faite à son grand-père mourant qu’il se montrerait digne du secret des origines que celui-ci venait de lui transmettre.

Guérisseur animiste, admiré par les siens, Elé tutoie les dieux. La vie d’ici-bas comme le monde des ancêtres n’ont aucun secret pour cet homme imprégné de savoirs mystiques et de traditions millénaires. Sentant la mort proche, il conduit son petit-fils favori au cœur de la forêt pour lui remettre le sac totémique de la tribu. « Je t’annonce que tu es officiellement propriétaire de ce sac. (…) Ce sac te fera passer les barrages sans problème. Tu ne révéleras ce secret à personne, sous peine de le voir disparaître. » Un secret trop lourd à porter pour le petit garçon. D’autant plus lourd que le rituel de transmission est accompagné d’un avertissement paralysant et castrateur : « Makambo mimbalé na mokiri ». Autrement dit, « La vie est un chemin de souffrance ». Obama s’empressera de se débarrasser du sac totémique, avant de « partir, fuir ce village, partir le plus loin possible, disparaître ».

Le roman raconte le retour au pays natal où doit s’accomplir le destin contrarié de son protagoniste. Ce sujet est récurrent dans l’œuvre de Gaston-Paul Effa et dans la littérature postcoloniale en général. Il est symbolique de la fin de l’aliénation coloniale et de la réappropriation de son histoire par le sujet colonisé. L’écriture thérapeutique, toute en ellipses et en suggestions, que pratique Effa, lui permet d’explorer avec bonheur toutes les potentialités poétiques de cette thématique. Elle entraîne le lecteur au cœur d’une imagination luxuriante qui sait transformer les vies en légendes.
Je la voulais lointaine, par Gaston-Paul Effa. Editions Actes Sud. 144 pages. 15,80 euros.
   Commentaires
  Pour écrire un commentaire, connectez-vous en cliquant ici
MENTIONS, COPYRIGHTS
RFI - Par Tirthankar Chanda
Warning. A l’attention de tous nos visiteurs internautes !
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorise que « les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective ». Tous les éléments présentés sur notre site MNB (images, vidéos, extraits sonores, textes, photos, logos, illustrations, etc.) sont soumis de facto au droit d'auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu'aucune mention de copyright © ne précise qu'ils sont protégés !

Lors de vos utilisations, reproductions ou représentations d’une œuvre ou d’une partie d’œuvre publiée sur notre site, il est donc conseillé d’obtenir au préalable, le consentement de son auteur, de citer l’auteur et la source originale éventuelle de ladite œuvre. Faute par le copiste de respecter cette démarche, il s’expose seul aux lois, poursuites et condamnations en vigueur, lesquelles combattent le plagiat et la contrefaçon.
Espace livres
Espace livres, notre page pour votre visibilité en tant qu’auteur. Utilisez gratuitement ce service pour faire la promotion de vos livres. Tous vos ouvrages peuvent être présentés sur cette plateforme de promotion, des articles ou des vidéos de promotion. Enregistrez vous donc dès maintenant comme Auteur !

Comment ça marche ?

Pour faire la promotion d’un ouvrage, c’est facile comme bonjour ! Nous avons seulement besoin des informations suivantes :
  • Une petite biographie de vous
  • Une photo de vous
  • Le titre de l’ouvrage
  • Le résumé de l’ouvrage
  • La couverture de l’ouvrage (Face A)
  • Les informations supplémentaires comme le ISBN, La maison d’édition, la maison de vente, le prix de vente etc.
  • Votre contact, si c’est nécessaire ou alors des liens Internet
  • Liens vidéo (pas obligatoire)
  • Maximum 3 fichiers (pdf, doc, jpeg)
 
NOS PARTENAIRES

雪茄烟网购/雪茄网购| 雪茄专卖店| 古巴雪茄专卖网/品牌| 古巴雪茄价格| 雪茄价格| 雪茄怎么抽| 雪茄吧| 雪茄哪里买| 雪茄海淘| 古巴雪茄品牌| 推荐一个卖雪茄的网站| 非古雪茄| SO站| 港水雪茄

古巴雪茄品牌| 非古雪茄品牌

噴畫| banner| banner 價錢| Backdrop| Backdrop 價錢| 易拉架| 易拉架 價錢| 橫額| 印刷| 橫額印刷| 印刷 報價| 貼紙| 貼紙印刷| 宣傳單張| 宣傳單張印刷| 展覽攤位| 書刊 印刷| Bannershop| Ebanner| Eprint| 印刷公司| 海報| 攤位| pvc板| 易拉架設計| 海報印刷| 展板| 禮封| 易拉架尺寸| foamboard| hk print| hong kong printing| Printing| 喜帖| 過膠| 信封| backdrop| print100| 咭片皇| 印館

邮件营销| Email Marketing| 電郵推廣| edm营销| 邮件群发软件| edm| 营销软件| Mailchimp| Hubspot| Sendinblue| ActiveCampaign| SMS

wms| vending machine| barcode scanner| QR code scanner| SME IT| it solution| rfid tag| rfid| rfid reader| it outsourcing| POS label| IRLS| IT Support| system integration| software development| inventory management system| label printing| digital labelling| barcode label| Self Service Kiosk| Kiosk| Voice Picking| POS scanner| POS printer| System Integrator| printing labels| Denso| inventory management| warehouse management| Business service| vending| mobile app development| terminal handheld| printer hong kong| thermal printer| thermal label printer| mdm| mobile solutions| mdm solutions| mobile device management

Tomtop| Online Einkaufen| Zeblaze

Addmotor electric bike shop

Beauties' Secret化妝及護膚品

DecorCollection歐洲傢俬| 傢俬/家俬/家私| 意大利傢俬/實木傢俬| 梳化| 意大利梳化/歐洲梳化| 餐桌/餐枱/餐檯| 餐椅| 電視櫃| 衣櫃| 床架| 茶几

地產代理/物業投資| 租辦公室/租寫字樓| Office for lease / office leasing| Office building| 甲級寫字樓/頂手| 商業大廈| Commercial Building| Grade A Office| Office for sale| Hong Kong Office Rental / Rent Office| 地產新聞

香港甲級寫字樓出租

中環中心| 合和中心| 新文華中心| 力寶中心| 禮頓中心| Jardine House| Admiralty Centre| 港威大廈| One Island East| 創紀之城| 太子大廈| 怡和大廈| 康宏廣場| 萬宜大廈| 胡忠大廈| 信德中心| 北京道1號| One Kowloon| The Center| World Wide House

Wycombe Abbey| 香港威雅學校| private school hong kong| English primary school Hong Kong| primary education| top schools in Hong Kong| best international schools hong kong| best primary schools in hong kong| school day| boarding school Hong Kong| 香港威雅國際學校| Wycombe Abbey School